Je suis trop sur la défensive...

+160
inscrits satisfaits
Note basée sur les avis reçus.
  

Réussir la relation qui compte pour moi grâce à la Méthode Florence.

Comment se faire pardonner ? Comment se comporter avec l'homme que j'aime

J’ai un problème : je suis soit trop sur la défensive, soit trop dans l’idéalisation de l’autre et je dis « amen » à tout ce qu’il fait. Comment voir l’autre tel qu’il est vraiment ? sans l’idéaliser ! et comment le laisser rentrer dans ma sphère privée sans devenir irritante ? Surtout lorsqu’il me fait des remarques qui ne sont pas forcément blessantes mais que je prends mal…

L'équilibre en amour 


Bonjour Nina,

Comme pourraient le dire certaines personnes vous fonctionnez en « tout ou rien », ou sur un mode « tout blanc/tout noir »,  bref… d’un extrême à l’autre sans parvenir à atteindre le juste milieu, et la nuance.

Votre question finalement revient à poser : comment atteindre le juste milieu ? 

Notre meilleure « astuce »* pour « voir l’autre comme il est vraiment sans chercher à l’idéaliser » c’est de  

ne plus confondre admiration et amour

(voir l’étape 2 page 42). « Une admiration saine porte sur les qualités de l’ « être » : les qualités humaines, propres et qui ne dépendent pas de sa situation ou de ses connaissances. Par exemple, aimer l’autre pour son calme naturel, son autonomie, son caractère pragmatique, son esprit libre, son côté rêveur… est valorisant pour le couple car l’être aimé l’est pour ce qu’il est. »

Notre deuxième astuce* pour vous Isabelle : 1) astreignez-vous à lister méticuleusement quelles valeurs de l’être vous importent et 2) quand vous êtes en présence d’un homme qui vous plaît, cherchez si vous retrouvez ces valeurs (pas nécessairement toutes !) dans la personnalité de celui-ci. Partez à la découverte de sa personnalité, menez l’enquête et observez ce qui est à même de vous plaire. Ainsi vous ne serez pas dans l’idéalisation, mais dans la réalité. Vous vous appuierez sur votre propre observation lucide et sur votre liste concrète. Demandez-vous « est-ce que ce que j’observe chez cet homme est en cohérence avec les valeurs de l’être que j’ai écrites ? », cette démarche de curiosité vous apporte recul et lucidité. 

*Vous retrouverez ces deux astuces de manière approfondie dans l’étape 2.

 D’autre part, vous demandez « comment laisser rentrer l’autre dans votre « « sphère privée » sans devenir … » … je pense que la suite adéquate ici serait « sans devenir trop susceptible ». 

D’après ce que vous dîtes, il semble que vous pouvez vous sentir menacée voire attaquée facilement et sans réel motif (vous dîtes « même lorsqu’il me fait une remarque qui n’a rien de désagréable »). Le problème des  personnes qui, comme vous, sont susceptibles et alertes à la moindre critique ou à la moindre remarque qui ne serait pas un éloge (comme tu fais bien ci, comme tu es super, tu m’épates !) c’est qu’ils placent 1) trop d’importance dans le jugement d’autrui 2) pas assez dans leur propre estime d’eux-mêmes et leur propre valeur. Elles ont ainsi besoin d’être régulièrement rassurées et valorisées par autrui. Si ce n’est pas le cas, elles se sentent alors soit mal aimées soit menacées, et vont donc soit se replier sur elles-mêmes soit être sur la défensive.

Effectivement, qui dit menace dit défense … Il vous faut réfléchir à présent sur cette menace. Qu’est-ce qu’une parole un peu contrariante peut avoir comme conséquence ? Quelle menace représente-elle ? « Quand on me dit ça…. Je me sens détruite / Je me sens mal aimée / Je me sens pas intéressante/ Pas importante ….. », Réfléchissez : comment vous sentez-vous ? Ensuite, recentrez-vous sur la menace : la menace d’être détruite/de perdre de la valeur/ de perdre l’amour, l’intérêt de cet homme… est-elle réelle lorsqu’il vous fait ce genre de remarques dont vous nous parlez ? 

Menace réelle ou « imaginaire » ?

Dans le cas où il ne s’agit que d’une remarque qui n’a rien de désagréable, il y a fort  à parier, que la menace est en fait imaginaire. Mais vous avez besoin de savoir que votre partenaire vous apprécie, vous reconnaît en tant que personne de valeur pour vous ouvrir à lui et le laisser dans votre « sphère privée ». Ce qui, en somme, est tout à fait normal ! Personne assez sain d’esprit, ne laisse entrer dans sa zone privée, quelqu’un qui ne l’apprécie pas ou qui ne lui a pas témoigné des signes d’affection ! 

Ce que vous avez à « réguler » Nina, ce sont vos attentes  autour des signes d’affection et les valorisations : en termes de qualité et de quantité, ainsi que votre self-control. Une remarque qui ne vous « brosse pas dans le sens du poil » est-elle forcément signe d’un manque d’intérêt ? Vous travaillerez tout cela dans le livret 5

« Comment construire une relation qui durable ».

 
En attendant, je vous invite à vous concentrer sur le livret 1 qui vous aidera justement à vous libérer de cette attitude en « tout ou rien » et sur le livret 3 « En quoi suis-je unique ? ». Pourquoi ce livret ? parce qu’une fois que vous saurez parfaitement ce qui vous rend unique, ce qui fait votre force et votre charme, vous ne serez plus jamais sur la défensive ! 

Je vous souhaite bonne chance et une bonne méthode.N’hésitez pas à revenir vers l’équipe de Méthode Florence.

Bien à vous. 
Dernier avis :
Votre méthode, la bonne rencontre pour moi par Marion
Mettez tout en œuvre avec les 5 étapes de la Méthode Florence pour apprendre à faire confiance
Homme Femme
Méthode Florence

Invitée de "Femmes d’exceptions"

“Vous permettez, Florence, d’identifier des solutions concrètes pour avancer en amour.”
Méthode Florence

Interview de Nicolas Poincaré

“Une approche moderne pour prendre sa vie amoureuse en main !”
Méthode Florence

Florence interviewée au Journal de 20h de France 2

le 1er Juillet 2012, sur
son approche sur la pérennité du couple
Méthode Florence

Dossier de 4 pages

“L’amour, le grand apprentissage, avec Florence Escaravage... et ça marche!
« C’est en accompagnant des centaines de personnes fatiguées d’échouer en amour que j’ai remarqué qu’il y avait toujours 5 étapes décisives qui ponctuaient le chemin vers la vie sentimentale qu’ils avaient toujours souhaitée. Je vous guide en 5 étapes vers une métamorphose de votre vie amoureuse.

Êtes-vous prêt(e) à être heureux(se)? »