OBTENIR LA MÉTHODE COMPLÈTE
Je prends ma vie amoureuse en main
Méthode Florence
SENSUELLE A la plage ou au bureau, cet été je trouve le bon!
Methode-florence

Dossier SENSUELLE de 6 pages consacré à l’amour en été…et avec la participation de Florence Escaravage !
Interview menée par la journaliste Claire David
Parution : juin/ juillet 2015

Il fait chaud, les vêtements se font plus légers, les terrasses nous ouvrent les bras et nous pouvons discrètement reluquer les beaux garçons, cachées derrière nos lunettes de soleil Pas de doute, I ‘été est la saison à ne pas louper pour faire de belles rencontres! Claire David


Célibataires, c'est votre saison ! L'été, qu'on le passe à la mer ou au bureau, est la saison idéale pour faire de nouvelles rencontres. Les journées sont aussi longues que les jupes sont courtes et tout le monde devient un peu plus léger avec la proximité des vacances et l'envie de passer du bon temps. En ville ou à la plage, soyez prêtes à saisir les opportunités de l'été.

EN VACANCES AU SOLEIL

Vous avez mis dans la valise vos plus jolies robes, vos petits bikinis, vos lunettes de soleil qui vous donnent l'air d'une star et laissé à la maison les soucis du quotidien. Vous voilà dans les meilleures dispositions pour rencontrer le prince charmant « Les vacances d'été sont une période privilégiée pour faire des rencontres, confirme Lucie Manotti, coach en relations sentimentales. On est plus détendue, on est bronzée, jolie, pimpante, on montre ses jambes, on se sent plus sexy ». C'est donc tout à fait normal de se sentir plus coquine pendant les vacances, d'autant qu'on passe la journée sur la plage à moitié nue, entourée d'Apollons peu vêtus. II faut toutefois garder un peu de sang-froid et se demander, avant d'aller draguer le beau maître-nageur, ce que l'on recherche. «Le fait d'être en vacances loin de chez soi complique l'idée du long terme, explique Lucie Mariotti. Comme des adolescents qui vivent un amour de vacances, on peut se faire plein de promesses à la fin de l'été, mais il sera difficile de construire une relation si elle débute par un éloignement géographique ». 

Il faut donc choisir : soit on s’éclate avec le serveur tellement craquant du bar de l'hôtel, et on passe à autre chose une fois les vacances terminées, soit on cherche quelqu'un avec qui une suite est possible. « Il y a des catégories de personnes, les saisonniers ou les globe-trotteurs par exemple, qui ne sont pas des profils évidents pour construire une relation à long terme, estime Florence Escaravage, fondatrice de Love Intelligence. Ils ont l'habitude de voir défiler les vacanciers, et ils peuvent raconter à chaque fille qu'elle est unique pour arriver à leurs fins. Bien sûr, ils peuvent avoir vraiment envie de quelque chose de plus sérieux avec vous, mais leur mode de vie fait qu'ils auront certainement du mal à se sédentariser ».
Aurélie, 30 ans, a tâté du saisonnier plusieurs fois et les belles histoires de vacances se sont toujours soldées par une solide gueule de bois à la rentrée « J’ai fait plus de rencontres en vacances qu'à Paris mais à chaque fois je tirais le mauvais numéro le guitariste du bar qui me drague pendant des jours, le guide qui me propose de coucher avec lui de manière assez directe mais que j'imagine comme pouvant être l'homme de ma vie, les serveurs qui te laissent leur numéro. Je ne peux pas dire que j'y ai cru à chaque fois, mais c'était tellement beau et exotique de m‘imaginer en couple avec un homme qui sent le sable chaud», sourit-elle.

Recommandation numéro un
pour les vacances « Ne pas partir avec trop d'espoir, recommande Lucie Mariotti. Les femmes ont tendance à se projeter et dès qu'elles rencontrent un homme, elles se demandent si elles pourraient vivre avec lui, si c'est l'homme de leur vie. C'est se tirer une balle dans le pied . Dans ces cas-là, il faut juste essayer de passer un bon moment ». Bien sûr, ce serait un conte de fées de rester sur cette plage avec lui, de tout laisser derrière soi, de partir vivre au bord de l'eau. Mais « le mythe du saisonnier se dégonfle dès lors qu'on se replace dans un cadre professionnel plus stimulant. Lui reste le même, mais nous, nous avons d'autres exigences», estime Florence Escaravage. Vous le voyez, votre surfeur en bermuda, venir assister à votre conférence sur le style néo-gothique dans l'architecture anglaise? Pas trop, reconnaissez-le.


Vacances ou pas, restez lucide ce sera certainement plus facile de construire une relation avec un homme qui habite la même région que vous, encore mieux, la même ville, et qui a, à peu près, le même mode de vie que vous. Et si la rencontre a lieu, là c'est le jackpot! « Les vacances permettent de se montrer telle qu'on est, ce qui évite les erreurs de casting, rappelle Florence Escaravage. Pendant l'année, on pense beaucoup avec son esprit critique, avec ses peurs, on a tendance à contrôler ce que l'on est, bref on n'est pas dans une disposition d'ouverture à l'autre. Or, en vacances, c'est précisément cette ouverture qui permet à l'autre de nous voir comme on est, qui fluidifie les échanges et permet de trouver une vraie compatibilité ».

Recommandation numéro deux
 : ce n'est pas parce qu'on est court vêtue qu'il faut se jeter sur l'homme. « On peut rester dans l'idée de faire des rencontres sans enjeu, cela permet d'avoir l'esprit détendu, mais il faut prendre plus que quelques minutes pour savoir si l'autre nous plait ou pas, explique Florence Escaravage. On doit construire un partage d'expérience, accueillir l'autre tel qu'il est et donner une chance aux deux personnalités d'entrer en résonance. Celles qui restent célibataires veulent trop souvent être transcendées dès le début ». Celles qui savent garder les pieds sur terre peuvent en revanche miser sur une belle relation même si au retour on va perdre son bronzage, parfois sa bonne humeur, et retrouver le train-train quotidien. «Nous avons emménagé ensemble après deux mois de relation seulement, témoigne Elsa. Le retrouver dans une vie quotidienne loin des vacances m'a un peu tracassée pendant un temps, mais plus les jours passaient et plus je le trouvais génial. Nous ne sommes pas tombés dans la routine, on se fait toujours mutuellement beaucoup rire et nous avons envie des mêmes choses au même moment » Le vrai coup de cœur ne fane donc pas à l'automne « Une relation qui commence sur de bonnes bases en vacances peut tout à fait survivre à la rentrée car on s'est ouvert à l'autre et on l'apprécie pour ce qu'il est réellement», estime Florence Escaravage.

OÙ TROUVER LA PERLE RARE EN VACANCES?

Bien sûr, il y a la plage, les terrasses de café, les boîtes de nuit… Mais vous avez tout intérêt à miser sur des endroits un peu moins fréquentés qui rassemblent déjà des gens ayant des points communs.

Lors d'une visite guidée
: dans une ville, un monument, un musée, qu'importe. Si c'est votre truc, vous ne rencontrerez que des gens qui aiment ça aussi. Souvent, on se retrouve dans des groupes de 10-20 personnes, ce qui facilite la discussion, d'autant qu'on peut facilement rebondir sur une explication du guide pour engager la conversation. Attention le guide, même s'il vous éblouit par ses connaissances, risque de ne pas être très compatible avec votre mode de vie habituel.


Pendant des vacances en groupe
: si vous partez seule en vacances, réserver un voyage en groupe peut être une bonne idée pour faire des rencontres. Non seulement, ce sera quelqu'un qui aime le même style de loisirs que vous, mais en plus, vous le côtoierez pendant plusieurs jours. Impossible de ne pas engager la conversation dans ces conditions.

Dans des clubs spécialement réserves aux célibataires
: si vous ne supportez pas les enfants qui crient sur la plage ces clubs sont faits pour vous. De plus en plus de tour-opérateurs se lancent dans le business des célibataires et ouvrent des clubs qui alternent cours de zumba, tournoi de beach-volley, jeux apéro et soirées musicales pour rapprocher leurs pensionnaires. L'écueil sea, sex and sun, mais surtout sex. À recommander à celles qui veulent s'amuser.

Pendant les festivals
: que vous soyez branchée théâtre musique classique, rock, jazz, arts de rue ou foire à la sardine, les fêtes, festivals et concerts de l'été sont l’occasion de rencontrer des gens qui partagent votre engouement. N'hésitez pas à demander son avis sur le groupe qui joue à 21 h au beau garçon à côté de vous, il vous proposera peut-être de vous y accompagner.
   

EN VILLE, AU BUREAU

Si vous êtes coincée au travail pendant les vacances, ne vous inquiétez pas, vous n'êtes pas sur le banc de touche pour rencontrer quelqu'un. En été, on a souvent des horaires un peu plus légers que d'habitude, les bureaux sont moins bondés, le chef est parti en vacances et arrête de nous stresser, bref on se sent un petit peu en vacances sans y être. « A Paris ou dans les grandes villes, l'atmosphère du mois d'août est très particulière, reconnaît Lucie Mariotti, fondatrice de Love is in Paris. Les rues et les bureaux sont vides, il fait jour tard, on est plus détendu, on sort plus... Notre rythme quotidien est plus confortable. » « Même en ville, les gens sont plus ouverts pendant l'été», confirme Florence Escaravage.

C'est donc le bon moment pour profiter des soirées en terrasse et parler aux échoués des vacances restés sur le bitume. « En plus, on reste dans son contexte et son environnement habituel, donc cela été la crainte que l'on peut avoir en vacances d'être dans un microcosme qui va disparaître », ajoute Lucie Mariotti. L'été peut être le moment de jouer les touristes dans sa propre ville : musées, monuments, endroits que l'on n'a jamais eu le temps de visiter nous ouvrent les bras. Et on peut espérer y rencontrer des personnes qui, comme nous, profitent de tête pour se balader. Même au travail, on peut changer de point de vue sur ses collègues.  Les bureaux décimes peuvent être une bonne excuse pour proposer un café à un collègue à qui on n'a jamais eu l'occasion d'adresser la parole. « On peut se rapprocher de gens que l'on connaît peu et les découvrir sous une autre facette, explique Lucie Manotti. Une histoire qui commencerait comme ça aurait toutes les chances de réussir et de s'ancrer facilement dans le quotidien ».  Voilà une belle consolation pour celles qui ne partent pas.

Pour Florence Escaravage, l’été est aussi le bon moment pour faire le point sur les hommes qu'on aurait « ratés » pendant l'année « Il faut accepter de faire un listing de notre entourage en y inscrivant tous les garçons que l'on connaît mais qu'on n'a jamais vraiment regardés, à qui on n'a jamais posé de questions, qui nous ont plus ou moins plus mais à qui on ne s'est jamais autorisée à parler, notamment à cause de contraintes professionnelles. Ensuite, on prend son courage à deux mains et on refuse de laisser passer ça. ll faut entrer en relation avec la personne, et après vous verrez bien. ll va croire que vous le draguez? Et alors?! » Au bureau ou avec ses amis, on retrousse ses manches et on arrête d'attendre demain, après-demain, après-après demain « Il est important de dire à son entourage qu'on a envie de faire des rencontres, cela peut les inciter à vous présenter des copains », conseille Florence Escaravage. Le bon est peut être beaucoup plus près de vous que vous ne le pensez.

OU TROUVER LA PERLE RARE EN VILLE?


Pas toujours évident d’adresser la parole au garçon assis à la table d’à côté ou en face de soi dans le bus. En été, plein d’autres opportunités s’offrent à vous.

Lors d'un pique-nique au parc
: deux ou trois copines et un paquet de chips, c'est tout le matériel nécessaire pour aller faire un pique-nique dans un parc de la ville dont les pelouses sont prises d'assaut dès les premiers beaux jours. Pour entamer la conversation avec le garçon sur la nappe à carreaux prétextez que vous avez oublié votre tire-bouchon. Et proposez-lui de venir boire un verre avec vous pour le remercier.


Lors d'un concert ou d'un cinéma en plein air
beaucoup de villes organisent des spectacles en plein air pendant I été. L'occasion de rencontrer des gens qui ont les mêmes goûts que vous (ne vous forcez pas à aller voir un film hongrois des années 70 si ce n’est pas votre truc).


Lors du bal du 14 juillet
 : on a tendance à le snober mais le bal du 14 juillet peut être un très bon lieu de rencontres. Ce n’est pas votre grand-mère qui vous dira le contraire. Au lieu de vous focaliser sur les pompiers, regardez autour de vous et donnez le meilleur de votre déhanche sur la Compagnie créole. L’occasion de voir qui s'amuse autant que vous sur des vieux tubes sans avoir honte.


À la piscine
: faute de plage, vous pouvez profiter de I ’été pour faire quelques longueurs a la piscine C'est encore mieux si elle est équipée d’une pelouse ou vous pouvez lézarder. Ouvrez un livre, mettez votre plus beau maillot et défiez votre voisin de serviette de faire dix longueurs en dos crawle plus vite que vous.

Avec de nouveaux amis
pour celles qui ont du mal à nouer le contact dans la vie réelle ou dont les amis sont partis se faire bronzer au soleil. Internet peut être un bon moyen pour rencontrer les célibataires esseulés en ville pendant l'été. De nombreux sites proposent de mettre en relation des personnes souhaitant aller au théâtre, à une soirée, dans un club. Vous pouvez y rencontrer de nouveaux amis et qui sait l'été pourrait transformer une amitié en belle romance.
   

LES «HOTSPOTS» DE LA DRAGUE A PARIS PENDANT L'ÉTÉ

L'été, les Parisiennes ont l'embarras du choix soirées en plein air, nuits chaudes... Bertrand de Volontat, cofondateur du site The tourist in Paris, nous donne quelques conseils.

SUR LES QUAIS DE SEINE
Commencez la soirée dès 19 h par « l'apéro chic » du Faust et finissez-la sur la péniche du Rosa ou dans la botte du Faust. La chaleur et l'ambiance bord de mer rapprochent... Plus loin sur les quais, le Café Barge propose une programmation musicale sur sa « plage » aménagée Faust, pont Alexandre lll (Paris 7'); Rosa Bonheur sur Seine, port des Invalides (Paris 7'); Café Barge, 5 port de la Râpée (Paris 12'), Tous les soirs mais surtout les jeudis, vendredi et samedi soirs d'avril à juillet. Du vendredi au dimanche pour le Dati Barge.

SUR UNE ÎLE
A l'Ilot, quai de Solférino, ou au Chalet des îles dans le bois de Boulogne, l'ambiance est BCBG avec des DJ et du champagne ll y a même une grosse soirée le dimanche pour ceux qui n'ont pas trouvé chaussure à leur pied pendant le week-end. L'Ilot, quai Anatole France (port de Solférino, Paris 7è), Le chalet des Iles, lac Inférieur du Bols de Boulogne, porte de la Muette (Paris 16è).

DANS LES BOIS
A Bagatelle, dans le bois de Boulogne, assistez à de belles fêtes en plein air dans un cadre chic. Le plus dur, c'est de rentrer. La liste est ultra sélect mais à l'intérieur, c'est la classe Bagatelle Mansion, 42 route de Sèvres - Bols de Boulogne (Paris 16è). Tous les vendredis, samedis et veille de jours fériés.

AUX FESTIVALS D'ÉTÉ
Avec du bon son électro, les mecs sortent leur plus beau marcel de hipster. On fait la fête sur plusieurs jours, ce qui donne la possibilité de recroiser les gens. On vous conseille le Weather festival, du 4 au 7 juin, festival de musique électronique en plein air au bois de Vincennes (Pans 12'), et le festival Peacock Society, au Parc Floral de Paris, les 10 et 11 juillet. 



Methode-Florence
Florence Escaravage interviewée par Psychologies

Florence Escaravage interviewée par Psychologies – Etes-vous prête à tomber amoureuse ? http://test.psychologies.com/etes-vous-pret-e-a-f...
Methode-Florence
France Soir, novembre 2007 :

Leçon n°1 : croire en l’ amour Des célibataires de plus en plus nombreux, des couples qui se séparent de plus en plus tôt… Face à ce constat...
Methode-Florence
FEMMES d'EXCEPTION, France Info. Invitée: Florence Escaravage. Une invitée a...

FRANCE INFO - 14 FÉVRIER 2010Interview une FEMME D'exception.    Florence Escaravage, coach amoureux,  Florence Escaravage lanc...
Methode-Florence
ELLE, Février 2011: Les 10 commandements des Mompreneurs, Interview de Floren...

FRAPPER AUX PORTES : Florence Escaravage, 40 ans, 2 enfants. Love Intelligence (coaching amoureux). « II faut de l'audace quand&nb...