OBTENIR LA MÉTHODE COMPLÈTE
Je prends ma vie amoureuse en main
Méthode Florence
Sport, Janvier 2008 :
Methode-florence

Petite histoire ou grand amour ? Florence Escaravage a recensé les impasses dans lesquelles il ne faut pas se laisser entraîner quand on est à la recherche du grand amour.

Huit pièges à éviter pour commencer l’année du bon pied !

1. Je suis à la recherche de la femme idéale Vous recherchez, sans succès, le "grand amour" qui embellira votre vie. En étant à ce point aveuglé, vous risquez de passer à côté d’une personne qui pourrait vous faire réellement du bien. Lorsque vous êtes en couple, vous devenez rapidement frustré : vous demandez à votre compagne de changer pour s’adapter à votre idéal et, bien entendu, c’est le clash assuré. Pour vous en sortir, admettez que ce que vous recherchez n’existe pas et que vous n’aimerez jamais vraiment qu’une personne vivante, réelle, avec des défauts et des qualités, tout comme vous !

 2. Je suis amoureux de l’amour Peu importe qui est l’objet de votre désir. Ce que vous souhaitez avant tout, c’est de vous sentir amoureux, euphorique. Au final, vous tombez souvent amoureux et cessez rapidement de l’être. En fait, vous ne prenez pas le temps de connaître réellement votre compagne et de savoir si elle répond à vos critères fondamentaux. Prenez déjà conscience que derrière cette folle recherche d’amour, se cache la peur d’être seul. Prenez du recul et posez-vous d’emblée la question "pourquoi elle ?" Si vos réponses sont basées sur des critères superficiels, et non sur des valeurs communes, dites-vous que ce n’est a priori pas celle qu’il vous faut.

3. Je confonds attirance physique et amour Vous êtes attirés d’abord par l’apparence physique d’une personne, parce qu’elle dégage. Peut-être vous êtes-vous également cru amoureux après avoir fait l’amour, les effets physiologiques étant les mêmes (impatience, rythme cardiaque soutenu, excitation) ! Mais bien vite vous désillusionnez. Pour y remédier, soyez curieux et respectueux de l’autre, trouvez-vous des points communs de caractère, de projets, de centres d’intérêt, de valeurs… Quand votre libido se calmera, vous aurez toujours plaisir à être avec cette personne avec laquelle vous partagez tant !
 
4. Je mélange admirer et aimerNombreux sont les couples qui se construisent sur l’admiration de tel ou tel aspect de l’autre. C’est un bon pilier, sauf si vous idéalisez les capacités intellectuelles de votre partenaire. Soyez lucide, ce n’est pas de l’amour mais de l’intérêt personnel ! Vous vous lasserez bien vite de cette fille lorsque vous aurez fait le tour des discussions qui vous intéressaient. Pour éviter les déceptions, forcez-vous à dépasser le stade de l’admiration béate pour découvrir ses qualités morales, son caractère, ses centres d’intérêt. Apprenez à la connaître, elle, plutôt que son savoir ! Et surtout, descendez-la de son piédestal. Aucune relation amoureuse n’est épanouissante sans égalité.

5. Je vis une folle passion avec mon contraire Être attiré par quelqu’un qui nous est diamétralement opposé est très fréquent. Mais ces relations passionnées mènent rarement à un état amoureux stable. Bien vite, les différences deviennent trop pesantes puisque vous ne vous rejoignez sur aucun point si ce n’est l’attirance première. Pour éviter de tomber de haut, dites-vous que le véritable amour se construit sur des bases communes d’intérêts, de principes, de valeurs. L’amour peut être étincelles et excitation, mais il doit toujours, impérativement, être créateur de bien-être.

6. Je fais passer le temps Il nous est tous arrivé de sortir avec quelqu’un pour ne pas être seul. C’est tout à fait légitime, même si c’est probablement l’un des pires chemins pour trouver l’amour vrai. En effet, si cette fille vous nourrit en sentiments et en émotions, il y a de fortes chances qu’elle ne reçoive rien en retour et que rapidement, elle ne vous suffise plus. Pour éviter cela, mieux vaut reconnaître que vous êtes seul responsable de votre vie et de vos satisfactions. C’est d’abord en vous qu’il faut puiser vos ressources. Il faut apprendre à vous aimer et à apprécier votre propre vie pour réussir à aimer.

7. Je sors avec une star Vous êtes souvent attiré par la réussite professionnelle d’une personne, sa beauté… Là encore, prenez conscience que ce n’est pas de l’amour mais plutôt de la jouissance que de sortir avec une personne convoitée par d’autres. Cela flatte votre ego, vous vous sentez élu. Sachez que la supériorité de l’un peut rapidement générer le mal-être et la jalousie de l’autre. Instaurez donc d’emblée un rapport d’égal à égal, considérez cette personne extraordinaire comme une personne "normale" et cherchez à savoir si vous l’aimez pour ses vraies qualités.

8. Je soigne mon chagrin dans les bras d’une autre Nous avons tous tenté d’oublier une déception amoureuse dans les bras de la première venue. Et pourquoi pas ? Après tout, si une relation de transition peut aider à guérir, il ne faut pas s’en priver. Mais mieux vaut savoir que le meilleur moyen de faire le deuil d’une histoire est plutôt de rester un moment seul pour faire le point sur sa vie amoureuse et se poser les bonnes questions notamment sur ce que l’on veut et ce dont on a réellement besoin.

  Fondée par Florence Escaravage, Love Intelligence est formée de coachs spécialisés en PNL et psychologie, et experts des dynamiques amoureuses.

Methode-Florence
France Soir, Juin 2011 : l'enquête Love Intelligence sur les SMS amoureux pub...

  Dans l’article "SMS amoureux, suivez le guide", France Soir reprend nos conseils pour séduire par SMS, et reprend l’enquête de Love Intell...
RMC : 14/03 - Lahaie, l'amour et vous: Comment trouver l'amour rapidement?

Florence Escaravage est la fondatrice de Love Intelligence (2006) et de la Méthode Florence (2010), et spécialisée en coaching amoureux. Elle est s...
Methode-Florence
Paris Match :

[...] trouver l’âme sœur, mais aussi apprendre à faire durer son couple. Florence Escaravage, patronne de Love Intellig...
Methode-Florence
Sensuelle, Février 2010 : Les conseils de Florence pour trouver le grand amo...

Ras le bol. Tous les ans, vous vous le promettez « cette fois, c’est la bonne, je vais rencontrer ma moitié » et fin décembre, vous n’ave...